Menu déroulant horizontal à plusieurs niveaux en DHTML
>


Mon Bac de 300L


Historique

Comme beaucoup, je n'ai pas pu résister à l'envie d'avoir un bac plus grand et au début de janvier 2000, j'ai acheté un nouveau bac de 300L ce fois ci, tout équipé. L'excuse : c'était pour donner plus d'espace à mes poissons devenant innombrables...
Tout commence le 8 janvier 2000.
La page se lit de bas vers le haut. Ainsi, quand vous reviendrez, les dernières nouvelles seront en haut.




Le 29 avril 2007, ca yest on peut dire que tout est en place :
  • les poissons : guppies, xypho, corydoras, serpae, poisson pinguoin, botia, crevettes...escargots (? je n'en vois plus depuis l'introduction du botia)
  • les plantes : ca pousse mais certaines ont dépérri, comme par exeple la fougère. Pourtant elles sont bien alimentées en engrais et en CO2 (réacteur artisanal).
  • les bactéries : après le pic de nitrite du début, il n'y a désormais plus aucun problème à se niveau là.

Je vous avez laissé tombé depuis quelques mois... et mon bac un petit aussi : pendant les études, l'aquarium est resté chez mes parents du coup je n'avais que peu de temps pour m'en occuper. J'y est laissé vivre quelques poissons, notamment poissons pinguoins, serpae et hemmigrammus, qui s'avèrent être des poissons très résistants. L'aquarium une semaine après le déménagement Maintenant, mon aquarium est installé à Albi, dans mon appartement, depuis le 10 mars 2007. LOrs du déménagement, je n'avais laissé que quelques centimètres d'eau, des plantes et un petit de sable. J'ai profité de l'occasion pour changer le sable pour en mettre du plus fin, j'espère moins abrasif, car le précédent abimée les barbillons des poissons de fond.

Pendant le transport, il n'y avait qu'une crevette et un poisson. Le guppy a fait le trajet à part, mais la crevette est restée dans le bac... et elle se porte toujours à merveille.
Lors de l'installation :
  • j'ai complété la plantation par diverses plantes,
  • j'ai remis en place l'appareil à produire le CO2 (dispositif que je mettrais bientot en ligne),
  • j'ai repris les rations d'engrais bi-mensuelleS.
Avec ça, la végétation redevient luxuriante.
Pour éviter le 'vide', j'ai acheté 3 crevettes de plus (japonica sp.) qui mangent les algues et filtrent l'eau.
J'ai également mis 5 corydoras et 5 guppies femelles.
Plusieurs poissons n'ont pas supporté la poussée de nitrite qui a eu lieu dans la seconde semaine.
Néanmoins, une fois celle-ci résorbée, j'ai même eu des naissances de bébé guppies.


...






Les poissons ne sont pas en reste, le 3 février, alors que je taille les plantes à la surface de l'eau car les longues tiges menacent les petites rosettes en bas, je voie un petit poisson. Celui ci et jaune, comme ca mère, une femelle platy, achetée en novembre et visible sur la page consacrée aux platys. En fait il n'est pas tout seul, dans les innombrables feuillages, je réussis à en capturer 12. Je les ait placé dasn un pondoir, pour leur éviter la compagnie de leurs congénères plus âgés.
Le bac après la taille des plantes le 15 février


En janvier 2002, tout va très bien. Les plantes poussent, poussent... pour la première je ne sais pas que faire des boutures : mes 3 bacs en sont farcis, il y a même une hygrophila corymbosa alors que cette espèce n'était plus visible depuis plusieurs mois (il devait rester un fragment de feuille en suspension dasn un coin).


En décembre 2001, le déménagement est complétement oublié. Des nouveaux poissons sont arrivés (Platies et Xyphos). Les plantes sont absolument en pleine forme, bientôt, on pourrait ne plus voir la vitre d'en face ? J'ai encore une fois eu des oeufs de corydoras, mais une fosi de plus, il n'ont pas éclos.
Mon bac comme vous ne l'avez jamais vu : sur 3 faces


Le 27 octobre 2001 alors que cela fait 5 jours que je suis en France, j'entreprend de déménager mon aquarium, travaux obliges. Une matinée pour le vider, stocker 250L d'eau dans des seaux. Puis retirer les cailloux et les racines. Enfin ne laisser que 10 cm d'eau pour les poissons et c'est parti pour un tour. Une fois en place, re-remplir, replacer le décor, ajouter quelques plantes. Et maintenant, on peut admirer mon bassin depuis 3 faces, plus besoin de poster. Quand tout sera à nouveau stabilisé (rapidement j'espère, c'est la même eau), je pourrais acheter des poissons, des platys et xypho.


En juillet 2001, je me suis envolé pour les Amériques. D'abord pour visiter, Los Angeles, Le Grand Canyon, Las Vegas, San Francisco. Ensuite, j'ai travaillé dans le Washington, et j'ai passé un week-end au bord d'un lac où les elodea canadensis proliféré au point d'être considéré comme des mauvaises algues, avec leurs mètres de long. Durant ce temps, mon aquarium s'est maintenu, comme je l'avait laissé, jusqu'à ce que je revienne.


Le 8 mai, on peut dire que les plantes continuent leur croissance, surtout les plantes à tiges et les valisnérie. Au nivea udes poissons, c'est stable.
Les palntes poussent bien (CO2 + engrais + lumière)


En avril, la végétation reprend une croissance plus normale (enfin) par contre les guppies ne se porte plus aussi bien. J'en ai acheté 4 femelles et 1 mâle, au final il y a eu plus de morts que d'achetés 1 semaine après. Une femelle que j'avais acheté est même restait avec des points blancs durant 15 jours, malqgré les traitements au vert e malachite + iodure de potassium ; alors que tous les autres poissons (y compris les guppies de ma souche), étaient eux en pleine forme.
Les palntes poussent bien (CO2 + engrais + lumière)
Le 15 décembre la nouvelle femelle colisa décède à son tour. J'ai reinstallé mon diffiseur de CO2 artisanal car les plantes ne se développe plus autant qu'avant.


Le 4 décembre, j'achète une femelle colisa pour mon mâle resté seul ; ainsi que qu'un mâle gourami perlé pour la femelle qui a quitté le 100L pour revenir chez elle.


Le 3 novembre, un néon est mort et une femelle guppy est atteinte de points blancs. J'ai donc renouveler une partie de l'eau et traité au vert de malachite + iodure de potassium.
Malheureseusement ce n'est pas fini puisque la femelle colisa s'éteint aussi.


Le lendemain de mon retour, le 27 octobre, je vais acheté quelques poissons :
  • 11 pristellas
  • 9 néons
  • 7 guppies
  • 3 otocinclus
  • 1 épalzéo
  • 1 couple de colisa
Tout ce beau monde semble se plaire sauf une femelle guppy qui semble avoir eu un choc à l'encéphale. J'ai quand même eu une bonne surprise car deux mâles guppies que j'avais quitté tout jeunes ont une belle caudale en double épée.


Au mois de juillet, le 17, je pars pour un stage de 3,5 mois, en Normandie et confie mon aquarium à ma famille. Je reçois de temps en temps des nouvelles : " Comment faire pour ... ?" Tout n'a pas l'air de bien se passer et quand je rentre, il ne reste plus que 6 guppies, 5 corydoras et 1 néon et les gouramis on été mis dans le 100 L pour les préserver. Et les plantes ne sont plus aussi belles qu'à mon départ.


Le mois de juin se passe sans problème.


Le 8 mai tout est rentré dans l'ordre : poissons et plantes se portent bien.
La végétation est dense mais seulement dans la partie supérieure - le bas se déplume

Fin avril, une fois que tous sont quasiment guéris, une femelle guppy du 100L est atteinte de points blancs, mais grâce au traitement avec Faunamor elle a guéri sans qu'aucun autres poissons ne présente des symptomes.


Le mois d'Avril est caractériusé par celle mycose sur les guppies qui s'est finalement éternisé et après la guérison dans le 300L, ce sont les guppies du 100L qui ont été atteints. Les pertes sont assez lourdes, il me reste seulemnt les 3/4 (voire la moitié des effectifs d'avant). L'origine du mal est peut être le réacteur à CO2 biologique que j'avais introduit aussi dans le 100L peut avant la maladie ; ce réacteur ayant pu héberger d'autres champignons que les "gentilles" levures qu iseraient remontés par le tuyau jusque dans l'aquarium (?).

Le 31 mars, suite à une épidémie de pourriture des nageoires, la femelle black molly est morte ainsi qu'une dizaine de guppies (parmi les plus âgés (1,5 ans ou +)). Seuls les guppies sont atteints désormais mais ils semblent en voie de guérison; tous les autres poissons se portent à merveille même au milieu de ces malades (traitement avec Temerol).
La végétation est dense

Le 20 mars, j'ai réussi à remonter ma dureté carbonaté (avec du bicarbonate de soude - Ca(HCO3)2 - en quantité modérée). Ce qui a eu pour conséquence de stabiliser mon pH légèreùent au dessus de 7 dans mes 2 bacs.

Le 11 mars, tout va bien si ce n'est la mort d'une femelle guppy qui depuis toujours ne s'alimentait pas correctement.
La végétation commence à être dense


Le 4 mars, achat de 2 otocinclus supplémentaires pour le 300 L et 1 pour le 100L ainsi que 2 corydoras pour le 100L. Un guppy mâle orange est mort mais j'ai trouvé 4 jeunes dans le bacs à décantation (ce sont peut être ses fils).

Le 27 février, j'effectue le premier changement d'eau (70 L) au cours duquel, la femelle black molly semble avoir eu un choc thermique (petits points blancs sur le corps, nageoire caudale fermée et sur place agité). Mais le lendemain, les points sont estompés et la comportment normal sans aucun traitement.
L'aquarium lors de la vidange

Le 21 février, il y a moins d'algues. Les plantes ont une bonne croissance si ce n'est que les feuilles de la base des tiges meurent.
Le pH est stabilisé à 7.
J'ai lavé pour la première fois le filtre. Tous les poissons vont bien.
Les poissons et les plantes se portent bien
Le 12 février, j'achète 2 otocinclus affinis : un pour le 300L et un pour le 100L ; ainsi que un mâle guppy ayant la nageoire avec une épée supérieure. J'ai d'ailleurs un jeune mâle de mon élevage né il y a 3 mois qui présente cette forme sans qu'aucun parent connu ne l'ai eu auparavant !!


Le 11 février, j'observe un développement abondant d'algues brunes sur les vitres, cailloux, et même sur les feuilles des plantes !
Je renouvelle le contenue de ma bouteille productrice de CO2 (1,5L d'eau + 200g de sucre + 1 ceuilléré de levure de boulanger (pas chimique)).
On distingue les deux gouramis dorés et les néons


Le 05 février, j'achète 10 néons innesi. Les nageoires des guppies se ressoudent petit à petit sans aucune intervention. Tout le monde va très bien, il y a même eu quelques naissances de guppies dans la nuit.
Le 29, je taille pour la première fois les plantes. Une femelle guppy est morte. Des mâles guppies (4) ont les nageoires caudales fendues.
3 semaine après, les premiers poissons !

Le 28, j'achète 6 corydoras aenus, 2 gouramis dorés et un couple de black mollies et j'installe deux racines de Malaysie.
3 semaine après, les premiers poissons !

Le 27 j'ajoute une vingtaine de guppies qui vous tous très bien et je colle le poster au fond de l'aquarium et met en service la nouvelle pompe à air.
Le 22 le taux de nitrites est inférieur à 0,25 mg/L et il y a eu quelques naissances (9 alevins guppies).
Le taux de nitrites est vite monter à plus de 4mg/L puis à commencer à descendre le 19 sans qu'aucun guppy (j'en avais rajouté 6) ne soit mort. Les plantes vont toujours très bien.
Une semaine après, la plante de gauche pousse très bien !



J'ai donc fait la mise en eau le 8 janvier 2000 en plantant les plantes, ajoutant bactéries, engrais... et 3 guppies le lendemain et 6 autres une semaine après pour faire cobaye et aussi amorcer le cycle de l'azote.
Après la mise en eau



Cabrol Fabien - Crozes - 81580 CAMBOUNET SUR SOR - FRANCE
Fcabrol81@aol.com
Date de la dernière modification : 25 avril 2007
Copyright CABROL Fabien 1996-2007