Menu déroulant horizontal à plusieurs niveaux en DHTML
Utilisations des pigeonniers


Utilisations du pigeonnier





Pigeon voyageur

La première fonction du pigeonnier est de loger les pigeons. Ces pigeons peuvent être élever pour plusieurs raisons. La plus connue est sûrement celle de transmission de messages par l'intermédiaire de pigeons voyageurs. Les vertus des pigeons pour revenir à leur point de départ ont été utilisées depuis l'Antiquité, et les exemples d'application tant dans le civil que le militaire ont été nombreuses durant cette période (pour plus d'info), ne citons qu'un extrait de l'histoire naturelle de Pline l'Ancien : " A quoi servent les remparts et les sentinelles et le blocus, quand on peut faire parvenir des nouvelles à travers l'espace ".
Au Moyen-Age, le pigeon voyageur joue toujours un rôle de communication civile et militaire.
Après la révolution, les concours sévères aboutissent à la sélection des meilleurs voyageurs. Et les services de ces derniers étaient loués à prix d'or par les financiers. Ainsi, Rothschild apprit la défaite de Waterloo avant tout le monde, ce qui lui permit, à l'aide de spéculations boursières, d'ériger sa fortune. On peut aussi noter leur utilisation durant les deux dernières guerres, en particulier avec les pigeonniers mobiles, l'araba tiré par des chevaux et le colombier remorque tracté par un camion.
Aujourd'hui, concurrencés par les moyens modernes, ils sont encore utilisés par certains insulaires et même par la NASA, afin d'éviter les fuites !



Pigeon de chair

Néanmoins, la table est une destination plus commune pour les pigeons d'élevage. Leur chair est tendre et en plus ils sont très prolifiques puisqu'un couple peut élever jusqu'à dix jeunes, eux-mêmes adultes au bout de six mois seulement ! De plus, à notre époque où le consommateur recherche un produit de qualité, l'élevage du pigeon dans un pigeonnier est une marque de qualité puisque celui ci vit en liberté totale et ne vient dans le bâtiment que pour nicher ou trouver quelques graines en hiver et les pigeons se nourrissent de ce qu'ils trouvent dehors durant toute la belle saison.



roduction de colombine

Ce doux nom ne cache rien d'autre que des fientes, mais des fientes de pigeons. Elle a très longtemps été considérée comme un des meilleurs engrais, comme le fumier de mouton. Si elle fut délaissée avec l'apparition des engrais de synthèse, avec le développement de l'agriculture biologique, elle peut se redévelopper, au même titre que les guanos importés d'Amérique du Sud par les fournisseurs de cette agriculture.



Limitation de la population de pigeons

Le pigeon a rarement été la cible des tirs, la faune sauvage abondait, et ce ne pouvait être le cas qu'au début de l'hiver pour limiter la population à nourrir. A ce propos, le pigeon est parfois associé à un nuisible parce qu'il dégrade par ses fientes nos chefs-d'oeuvre architecturaux tant en ville que dans les villages à un moindre niveau. Pourquoi cela est-t-il moins sensible dans les campagnes ? parce qu'il y a plus de pigeonniers utilisés. Quand, les pigeonniers sont abandonnés, les pigeons quittent ce logis ayant perdu tout attrait et dorment où ils peuvent, d'où les désagréments que l'on connaît. Pour combattre cela, certains installent des dispositifs de grillages ou d'électrifications des monuments, alors qu'il suffirait d'utiliser les pigeonniers grâces aux systèmes de fermetures desquels on peut à sa guise piéger les pigeons pour en limiter la population, et par conséquent les effets, ce qui est moins coûteux.


Cabrol Fabien - Crozes - 81580 CAMBOUNET SUR SOR - FRANCE
Fcabrol81@aol.com
Date de la dernière modification : 25 avril 2007
Copyright CABROL Fabien 1996-2007