Menu déroulant horizontal à plusieurs niveaux en DHTML
Couronnement


Couronnement


Traditionnellement, un pigeonnier reçoit un couronnement très spécial. Cette habitude perpétue la coutume préhistorique d'une représentation de la fécondité sous la forme phallus qui assurerait la prospérité au colombier. Cela confirme l'ancienneté et la continuité de cet élevage. Ce couronnement, par sa ressemblance est appelé quille. Originellement constitué d'un cylindre surmonté d'une boule aplatie, creux à la base pour s'emboîter, il a cependant évolué avec des sections carrées, ou coniques ; il est parfois en deux éléments, lorsque la boule est très grosse. Les plus anciennes sont en grès, mais des plus récentes sont en terres cuites, sur lesquelles la boule a pu être remplacée par un pigeon ou tout autre sculpture. Il suffit d'un seul sur la pointe du toit, mais parfois, on en trouve sur les lucarnes ou sur les angles, la centrale étant toutefois plus importante. Pour le type toulousain, la coutume en veut sept, dont le plus important au centre du fronton. Cependant, pour les réparations ou les réparations, la fabrication de tels objets ayant cessée, ils deviennent rares. céramique avec pigeon Quille de la région de Castres (en grès de Navès) Pigeonnier toulousain avec couronnemnt complet, les sept quilles sont différentes


Cabrol Fabien - Crozes - 81580 CAMBOUNET SUR SOR - FRANCE
Fcabrol81@aol.com
Date de la dernière modification : 25 avril 2007
Copyright CABROL Fabien 1996-2007